Maladies fongiques

Redevenez maître de la situation

Comme pour la plupart des maladies du gazon, c'est aussi le cas  pour la formation de champignons: si le gazon est bien entretenu, les mauvaises herbes, champignons et autres auront la vie dure. Cependant, il n'est pas possible de prévenir totalement la formation de champignons de cette manière. En effet, ils peuvent apparaître par l'air ou la pluie, mais également au contact avec les hommes ou les animaux. Le nombre de maladies dues aux champignons est presque aussi élevé que leurs causes. Principales raisons :

  • Pousse particulièrement dense
  • Sollicitation élevée permanente (p. ex. terrains sportifs, mais également un piétinement trop fréquent en hiver)
  • Humidité élevée, retenue d'eau
  • Lames émoussées
  • pH incorrect du sol
  • Couche de feutre
  • Tonte trop basse
  • Zones ombragées, murs élevés, bois
  • Feuilles laissées sur place ou herbe trop haute en hiver
  • Surapprovisionnement (eau, engrais)

La lutte contre les champignons commence donc déjà avec la préparation du sol et le choix du type de gazon adéquat. Selon le slogan « Une fois, mais bien fait », le but n'est pas de faire des économies, mais d'utiliser des mélanges de bonne qualité. Outre la qualité, l'utilisation ultérieure joue un rôle important dans le choix du type de gazon. Si vous entraînez quotidiennement une équipe de football dans votre jardin, il convient d'utiliser un gazon résistant ! 

Mais que faire si les champignons s'installent tout de même ? Pas de soucis, la plupart des maladies fongiques sont inoffensives et ne blessent que l'œil du spectateur. Les champignons qui s'établissent sur les gazons peuvent souvent déjà être éliminés à l'aide d'une ventilation (scarification) du gazon (p. ex. la moisissure des neiges). De plus, le taux de pH devrait être vérifié. S'il est trop faible, le chaulage peut être une solution. La nature du sol doit cependant absolument être prise en compte. Les sols sablonneux ou argileux ne peuvent pas être traités de la même manière. Ce qui est valable pour l'un ne l'est pas pour l'autre. 

En cas de véritables colonies de champignons, seul le sarclage peut encore être efficace, et ce sur une grande surface en englobant toutes les racines. N'essayez en aucun cas d'éliminer les champignons avec une tonte rase ! Premièrement, une taille trop basse du gazon favorise la croissance de parasites et deuxièmement, dans le pire des cas, la tonte répartira les agents pathogènes dans tout le jardin. Uniquement en cas de champignons persistants, l'utilisation de fongicides peut être envisagée. En tout cas, la prudence est de mise lors de l'utilisation de produits chimiques, car ils peuvent représenter un danger pour les nappes phréatiques en cas d'utilisation incorrecte. Il est préférable de demander le conseil d'experts au lieu d'agir dans la précipitation.

Cookies sur le site web VIKING

Nous utilisons des cookies pour vous donner la meilleure expérience possible sur notre site web. Si vous continuez sans changer vos paramètres, nous concluons que vous êtes d'accord de recevoir les cookies du site web VIKING. Sachez que vous pouvez  toujours changer vos paramètres.

OK