Assistance en cas de problèmes avec le gazon

Assistance en cas de problèmes avec le gazon

Ce n'est pas simple d'avoir un beau gazon. Pendant les mois d'été, il est fortement mis à contribution, les périodes de canicule le détériorent et même en cas d'entretien optimal, il peut être affecté par diverses maladies. Voici les problèmes de gazon les plus courants et les solutions proposées : 

Mauvaises herbes
Les mauvaises herbes telles que les pissenlits, les chardons ou les trèfles constituent l'un des problèmes de gazon les plus fréquents. Une présence abondante de mauvaises herbes dans un gazon est le signe d'un mauvais apport en nutriments. Les brins d'herbe sensibles ont besoin de davantage de nutriments que les mauvaises herbes. C'est pourquoi ces dernières peuvent se propager dans les sols pauvres en nutriments et envahir le gazon. La pénurie d'eau en été favorise également la propagation de mauvaises herbes, car les brins d'herbe se dessèchent plus rapidement que les mauvaises herbes plus robustes. La fertilisation est la solution à ce problème.
De plus, une tonte fréquente à une faible hauteur de coupe peut endiguer la propagation des mauvaises herbes, car ces dernières ont besoin de beaucoup de lumière pour germer.
L'utilisation de semences de haute qualité est également recommandée. Les semences bon marché contiennent déjà une certaine proportion de graines de mauvaises herbes et sont cultivées pour une croissance rapide, ce qui entraîne toujours des brins d'herbe trop rapprochés. La scarification régulière et en profondeur est une autre méthode efficace pour prévenir les mauvaises herbes. Si les mauvaises herbes se sont incrustées, la seule solution est souvent le sarclage.  

Mousse
La formation de mousse est une des principales contrariétés de l'ami des jardins. La mousse se propage uniquement là où le gazon se retire. Elle n'envahit donc pas le gazon. C'est pourquoi les moyens d'élimination de la mousse ne sont pas une solution. D'une manière générale, la mousse pousse parfaitement dans des gazons tondus trop bas et en présence de brins d'herbe trop faibles. Pour cette raison, la meilleure solution pour lutter contre la formation de mousse consiste à choisir une hauteur de coupe plus élevée et à utiliser suffisamment d'engrais. La qualité du sol doit généralement être améliorée aux endroits ombragés, comme sous les arbres, ou humides. La plupart du temps, seul le réensemencement avec un mélange adapté de gazons et une fertilisation ciblée sont des mesures efficaces. La formation de mousse survient souvent aussi en cas d'excès d'acidité, lorsque le sol devient plus compact, manque d'air et est saturé en eau. Dans ce cas, un drainage peut s'avérer utile. 


Maladies fongiques
Les champignons sont une autre affection, qui porte surtout atteinte à l'aspect du gazon. Parmi les nombreux champignons pouvant infester l'herbe, seuls peu d'entre eux sont vraiment dangereux. La formation de champignons est favorisée par les conditions suivantes :
- Gazon très dense
- Couche de feutre épaisse
- Humidité élevée
- pH incorrect
- Excès d'engrais
- Couche de feuilles épaisse en hiver
Le meilleur moyen de lutter contre la formation de champignons est d'avoir un gazon sain et bien entretenu. En cas d'apparition de champignons, il est conseillé de s'adresser à un spécialiste.


Changement de couleur
Des espaces jaunes à la place du vert : le cauchemar de chaque amateur de gazon. Les causes du changement de couleur sont nombreuses. Voici quelques conseils pour résoudre les problèmes les plus fréquents : 

Taches jaunes dans le gazon
Des pointes de brin jaunes et un gazon vert pâle sont les signes d'un manque de fer et d'azote. Dans un tel cas, un engrais ferrugineux peut soit être ajouté lors de l'arrosage ou être pulvérisé sur le gazon. L'effet est visible en l'espace de quelques jours. 


Gazon taché avec rétention d'eau
Lorsque l'eau de pluie ne s'infiltre pas correctement et que le gazon présente des taches jaunes, le sol est probablement trop condensé. La formation de champignons et d'algues bleues peut être un effet disgracieux de cette situation. Le sol doit être ameubli pour que l'excès d'eau puisse s'évacuer. 


Taches après l'hiver
Des taches et des moisissures constituent souvent des effets secondaires disgracieux de l'hiver. Pour les éviter, le gazon doit être renforcé en août ou en septembre à l'aide d'engrais. Si cette mesure est accompagnée de l'épandage de calcaire en septembre ou octobre et d'une hauteur de coupe idéale de 5 cm, le gazon est parfaitement préparé pour l'hiver.

Cookies sur le site web VIKING

Nous utilisons des cookies pour vous donner la meilleure expérience possible sur notre site web. Si vous continuez sans changer vos paramètres, nous concluons que vous êtes d'accord de recevoir les cookies du site web VIKING. Sachez que vous pouvez  toujours changer vos paramètres.

OK